Nantes : Claudio Ranieri ne sera plus l’entraîneur l’an prochain

Le FC Nantes a annoncé officiellement jeudi que l’Italien Claudio Ranieri ne serait plus son entraîneur la saison prochaine, après une année seulement à la tête des Canaris.

« Le club et le coach ont décidé de se séparer d’un commun accord », a déclaré le président Waldemar Kita, cité dans le communiqué, éventant un secret qui n’en était plus un depuis longtemps.

« Nous remercions Claudio Ranieri et son staff pour tout le travail effectué cette saison et leur souhaitons beaucoup de réussite dans leurs prochains projets », a-t-il ajouté.

« J’ai été très bien ici avec vous. J’espère que Nantes continuera à progresser », a pour sa part réagi le « Mister ».

L’entraîneur de 66 ans dirigera son dernier match sur le banc nantais samedi à la Beaujoire, contre Strasbourg.

Ranieri était arrivé l’été dernier sur les bords de l’Erdre, alors que Nantes venait d’être lâché par Sergio Conceiçao, parti précipitamment pour son club de cœur, Porto.

Avec lui, Kita avait confirmé son souhait de faire franchir un palier à son équipe en la confiant à un coach réputé notamment pour avoir fait des miracles en emmenant le modeste club de Leicester au titre de champion d’Angleterre 2016.

Si la première partie de la saison a semblé lui donner raison, avec une 5e place à la trêve, la deuxième partie de saison, avec 16 points pris en 2018, soit le 15e bilan de Ligue 1, a fait retombé le soufflé.

Le club jaune et vert ne se cachait guère ses derniers jours pour chercher un entraîneur qui pourrait être Jocelyn Gourvennec, ancien de la maison comme joueur, mais aussi ancien entraîneur de Guingamp et de Bordeaux.

La saison 2017-2018 de L1 connaîtra son dénouement ce week-end lors de la 38e et dernière journée. Si le Paris Saint-Germain, déjà sacré, jouera pour l’honneur samedi à Caen, la bataille fait rage sur le podium où Monaco, Lyon et Marseille tenteront une ultime fois d’aller chercher la Ligue des champions. Dans le bas du tableau, le sort en est déjà jeté pour la lanterne rouge Metz qui jouera en L2 l’été prochain. En revanche, la 18e place, synonyme barrage, reste à déterminer entre Caen, Toulouse et Troyes. Affinez vos pronostics et rendez-vous sur Betclic, dès maintenant, pour placer vos paris foot sur les rencontres de cette ultime journée. Prêt à vibrer ?

Le programme des matches

Samedi 19 mai

Caen (17) vs PSG (1)

Dijon (13) vs Angers (14)

Lyon (3) vs Nice (6)

Marseille (4) vs Amiens (12)

Metz (20) vs Bordeaux (7)

Nantes (10)  vs Strasbourg (16)

Rennes (5)  vs Montpellier (9)

Saint-Etienne vs Lille  (15)

Toulouse (18) vs Guingamp (11)

Troyes (19)  vs Monaco (2)