Ligue des champions : Monaco coule devant l’Atletico, qualifié en 8es

Il n’y pas eu de miracle. Monaco s’est incliné mercredi en Ligue des champions face à l’Atlético Madrid (2-0) après avoir perdu au match aller (1-2), le 18 septembre dernier.

C’est une équipe monégasque très rajeunie (23 ans de moyenne d’âge au coup d’envoi) que Thierry Henry a alignée à Madrid. Un choix audacieux qui n’a toutefois pas fait de miracle, les compagnons de Falcao ayant pris un premier but dès la 2e minute sur une frappe déviée de Koke, décalé par Griezmann.

L’attaquant français a ensuite fait le break d’un petit extérieur du pied (24e), avant une main de Stefan Savic, exclu sur l’occasion, qui a offert à Monaco un penalty… raté par Radamel Falcao (83e).

Cette victoire expédie les « Colchoneros » en huitièmes mais condamne l’ASM à une fin de saison sans Europe.

« La qualification, c’était l’important, être en huitièmes, et nous y sommes parvenus », a savouré Griezmann. « A titre personnel, j’ai pris du plaisir à développer mon football. »

Pour Thierry Henry, ce match à Madrid n’avait pas de réel enjeu puisque son équipe a abandonné mercredi ses dernières chances d’être reversée en Ligue Europa. Le technicien français retient toutefois l’assez bonne prestation des joueurs en deuxième période.

« On a été timides en première période, et le but encaissé tôt n’a pas trop aidé », a commenté Henry. « Il faut garder la deuxième période en tête. (…) En deuxième, on a enfin joué vers l’avant. »

– Griezmann en démonstration –

Dominateur, l’Atletico n’a pas eu à forcer son talent pour écarter l’ASM. Sur le deuxième but, c’est Griezmann, délicieux dans son jeu de remises, qui a marqué à cinq jours de l’attribution du Ballon d’Or lundi prochain. Après avoir lancé en profondeur Angel Correa, l’Argentin a remis en retrait sur Griezmann, buteur d’un petit crochet du pied comme à l’entraînement (24e).

L’entrée à la 55e de Falcao, ex-joueur de l’Atlético (2011-2013) et acclamé par le public du Metropolitano, a fait du bien l’équipe d’Henry, comme sur cette volée ratée d’Andrea Raggi (56e) ou ces tirs du Colombien, stoppé par le gardien Jan Oblak (60e) ou trop croisé (90e+3).

Insuffisant néanmoins pour inverser le cours du jeu et bousculer un « Atleti » solide malgré un petit coup de mou en fin de match, d’autant que Falcao a expédié en dehors du cadre un penalty (83e) gracieusement offert par Savic, exclu pour un second carton jaune.

Monaco accueillera Montpellier samedi pour le compte de la 15e journée de Ligue 1. Après une longue crise de 16 matches sans victoire, l’ASM s’est offert un peu d’air en allant gagner à Caen (0-1) samedi. Une victoire toute symbolique puisqu’elle n’a pas permis aux Monégasques de s’extirper de la zone rouge où ils sont englués depuis la 8e journée. En face, Montpellier est au point mort. Le club héraultais, surprenant troisième de Ligue 1, reste sur deux matches sans victoire : 1 défaite à l’extérieur contre Angers (1-0) suivie d’un nul à domicile contre Rennes (2-2).

Monaco vs Montpellier : à vous de placer un pari sur « Résultat/But pour les 2 équipes ».