Ligue des champions : Manchester United renverse le PSG et passe en quarts

Le scénario est à peine crédible : le Paris SG, facile vainqueur 2-0 au match aller, a été renversé sur son terrain par Manchester United (3-1) mercredi soir et quitte pour la troisième fois consécutive la Ligue des champions en 8e de finale.

Le mauvais sort s’acharne sur l’équipe parisienne qui subit donc, une fois de plus,  une remontada fatale. En 2017, les champions de France avait connu le même scénario face au FC Barcelone : après avoir remporté 4-0 le match aller, ils ont pris l’eau lors de la deuxième manche en s’inclinant lourdement 6-1.

Groggy, le capitaine Thiago Silva n’a pas trouvé les mots pour expliquer cette élimination.

« Excusez-nous, c’est le seul mot que je peux trouver pour le moment. C’est difficile d’expliquer, de parler aux supporters qui sont tristes, à nos familles qui sont là ».

Le match était mal parti pour les hommes de Thomas Tüchel qui ont pris un but signé Romelu Lukaku dès la deuxième minute. L’international belge a doublé la mise à la demi-heure de jeu. Entre-temps, Juan Bernat (12e) avait réduit le score pour Paris mais la sidération était totale quand l’arbitre a fait appel à l’assistance vidéo pour accorder un pénalty dans les derniers instants (90e).

– Lukaku enfonce Paris –

Ses statistiques en Ligue des champions ne sont pas très éloquentes et pourtant c’est bien lui, Romelu Lukaku, qui a porté les Red Devils vers cette qualification inespérée.

Sur le premier but, l’attaquant belge a profité d’une énorme erreur de Thilo Kehrer, auteur d’une invraisemblable remise en direction de son gardien, pour intercepter le ballon, crocheter Buffon, et ouvrir le score (2e).

La réaction parisienne ne s’est pas fait attendre : Mbappé était à un cheveu même été à un cheveu de reprendre le centre tendu de Bernat, mais sa frappe a été contrée à quelques mètres du but. Ce n’est que partie remise.

Le champion du monde français, l’homme en forme du PSG en l’absence de « Ney » et Edinson Cavani, a montré qu’il savait aussi se muer en passeur décisif. Sur son centre rasant impeccable, c’est l’inévitable Juan Bernat, déjà auteur de deux buts importants en Ligue des champions, qui a repris le cuir au second poteau pour égaliser (1-1, 12e).

Bernat, encore lui, a failli doubler la mise mais a cette fois buté sur un De Gea vigilant (14e). L’un des tournants du match.

– Pénalty fatal –

Alors qu’il n’y avait aucun danger, le PSG a réussi à remettre en selle « ManU » de manière totalement incroyable sur une nouvelle boulette, signée Gianluigi Buffon !

Sur une frappe anodine de Rashford, jusque-là assez transparent, le légendaire portier italien n’a pas réussi à capter le ballon pour le grand plaisir de Lukaku (1-2, 30e). Plus qu’un but et Manchester United était virtuellement qualifié…

Groggy, Paris a essayé de tempérer, à l’image de Thiago Silva qui n’a cessé de faire des signes d’apaisement de la main. Avec l’appui du Parc, lui aussi sonné quelques minutes avant de redonner de la voix, les coéquipiers de Marquinhos ont voulu retrouver la maîtrise des événements.

Mais c’est « ManU », à l’image de l’entrant Dalot, qui a failli faire une Dusan Tadic (héros de l’Ajax face au Real), en effaçant Bernat d’un sublime geste technique (43e).

Malgré une seconde période aussi stérile que tendue, Paris a été tout proche de se mettre à l’abri. Au lieu de cela, le duel manqué de Mbappé, et le poteau de Bernat (83e) ont fait office de mauvais présage. Car Kimpembe, buteur à l’aller, s’est mué en héros malheureux au retour. Et la VAR, qui avait tant manqué à Barcelone, lui a finalement joué un mauvais tour…

Nouvelle désillusion pour Paris qui a galvaudé, comme en 2017 face au Barça, son avantage au match aller. Les Parisiens pourront toutefois se consoler avec les compétitions nationales – Coupe de France et Ligue 1 – dont ils sont archi-favoris pour la victoire finale. Mardi, Paris se rendra sur la pelouse de Dijon dans le cadre de la 18e journée de Ligue 1 avec à la clé une 6e victoire d’affilée qui conforterait un peu plus leur avance en tête. A contrario, un nouveau revers enfoncerait davantage Dijon, avant-dernier du classement, dans la zone de relégation.

Dijon vs Paris SG : à vous de placer un pari sur « Match et Buts » !