Ligue des champions : Lyon tient le choc contre Barcelone

On savait les Lyonnais capables du meilleur face aux cadors européens. Mardi soir au Groupama Stadium, les Rhodaniens ont tenu tête à l’ogre FC Barcelone (0-0) et préservé ainsi ses chances de qualification pour les quarts.

« C’est un bon résultat. On se donne encore toutes les chances pour le retour », a salué le défenseur Léo Dubois sur RMC.

Car oui, ce résultat nul ouvre toutes les possibilités pour le 8e de finale retour au Camp Nou le 13 mars. Et cette fois, Lyon pourra compter sur le retour de son capitaine et maitre à jouer Nabil Fékir, suspendu mardi.

Si l’OL a paru démuni sur le plan offensif pour inquiéter le Barça, l’équipe de Bruno Genesio a démontré une remarquable solidité conforme à son objectif : imiter l’AS Roma, tombeur à la surprise générale du club catalan l’an dernier en quarts de finale.

Côté barcelonais, les nombreuses tentatives pour faire éclater la défense adverse n’ont pas pris. Dès la 3e minute, Messi s’est mis en évidence en poussant Aouar à le faucher à l’entrée de la surface. Mais son coup franc idéalement placé n’a rien donné. De quoi donner le ton de la soirée.

– Terrier, invité surprise –

Titularisé à la place de Maxwel Cornet, Martin Terrier a donné des sueurs froides à la défense catalane. Après une bonne remise de Moussa Dembélé, l’ex-Strasbourgeois n’a pas hésité pour expédier un missile de 25 mètres, dévié toutefois au dernier moment par Ter Stegen sur la barre transversale (9e). Rageant !

La riposte de Messi ne s’est pas fait attendre : l’Argentin, à la baguette dans une position de N.10, a accéléré mais Denayer l’a contré au dernier moment (14e), et sa reprise, sur un centre en retrait parfait d’Alba, s’est envolée au-dessus du cadre.

Et quand l’OL a réussi à récupérer sur le ballon, ce sont les maladresses techniques dans le dernier geste qui l’ont empêché de se montrer dangereux, à l’image d’un Memphis Depay sur courant alternatif.

Le Néerlandais, qui ne s’est pas beaucoup montré à son avantage malgré quelques bonnes tentatives, comme ce tir audacieux qui aurait pu tromper Ter Stegen s’il avait été cadré (54e)

A Lyon maintenant de marquer en Catalogne lors match retour, le 13 mars, pour rêver d’un quart de finale. Avec le retour de son magicien Fekir, tout est possible.

Lyon se rendra sur la pelouse de Monaco dimanche pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Bien en jambe, les Lyonnais ont remis les compteurs au vert face à Guingamp (2-1) vendredi après la courte défaite concédée à Nice (1-0) il y a dix jours. Solide troisième, l’OL n’a perdu qu’un seul de ses 9 derniers matches de Ligue 1. En  face, ça va un peu mieux pour Monaco qui est sorti de la zone de relégation après sa victoire à domicile contre Nantes (1-0) samedi. Il s’agit du troisième match d’affilée sans défaite enregistré par les Monégasques.

Monaco vs Lyon : à vous de placer un pari sur « Résultat/But pour les 2 équipes » !