Ligue des champions : Lyon sombre face au Barça, qui file en quarts

L’Olympique Lyonnais, trop timoré, a succombé sur le terrain du FC Barcelone (5-1) mercredi soir et s’arrête aux portes des quarts de finale de la compétition, comme le Paris SG la semaine passée.

On savait l’exploit difficile pour les Lyonnais qui, portés par le bon résultat à l’aller (0-0), voulaient y croire. Mais face à l’inaltérable Lionel Messi, double buteur et double passeur mercredi, les Rhodaniens ont pris l’eau.

Au-delà de ce résultat, c’est le bilan des clubs français dans la compétition reine qui déçoit. Si le Barça est un habitué des quarts – 12ème saison consécutive, un record – les écuries françaises sont absents du top 8 européen pour la deuxième année d’affilée.

– Messi à la manœuvre –

Cristiano Ronaldo avait envoyé la Juventus en quarts en inscrivant un triplé la veille. Messi a tenu à lui répondre. L’Argentin, dans un grand soir, n’a rien raté en inscrivant un penalty inscrit d’une panenka (18e) et un but salvateur (78e), ainsi qu’un doublé de passes décisives pour Gerard Piqué (81e) et Ousmane Dembélé (86e).

Pour Lyon, la sortie sur blessure de son meilleur joueur, Antony Lopes, n’a rien arrangé. Victime d’un choc fortuit avec Coutinho et apparemment blessé au torse, le portier portugais a dû céder sa place à la demi-heure de jeu (34e), alors qu’auparavant, il avait été le seul Lyonnais à contenir les déferlantes catalanes (3e, 4e, 14e, 29e).

Vingt minutes pour bousculer une équipe aussi expérimentée que le Barça, c’est trop peu et ça n’a pas suffi au Camp Nou. Car la première période a été comme un prolongement du match aller: domination barcelonaise, souffrance lyonnaise.

– Lyon dos au mur –

Dans ce sombre scénario, la frappe puissante de Tanguy Ndombélé au ras du poteau (10e) aura été une éclaircie passagère, de même que le tir légèrement dévié de Moussa Dembélé (22e), mais l’OL n’avait cadré aucune tentative à la pause.

Mais brièvement, l’OL y a cru. Il a réduit la marque sur un geste de grande classe, cet enchaînement de Lucas Tousart, contrôle de la poitrine-reprise au ras du poteau, après un ballon mal dégagé par la défense (58e). Ce sera la seule réponse lyonnaise à la domination outrageuse des Catalans.

Le FC Barcelone se rendra sur la pelouse du Betis Séville dimanche à l’occasion de la 28e journée de Liga. Dans une excellente dynamique, le Barça enchaine les victoires depuis 5 matches, parvenant dans la foulée à se qualifier pour la finale de Coupe du Roi aux dépens du Real Madrid. En Liga, les Catalans mènent solidement en tête du classement avec un matelas confortable de 7 points sur le dauphin Atletico Madrid. En face, le Bétis est sur courant alternatif : 2 victoires remportées sur les 5 dernières journées – pour 2 défaites et 1 nul. Les Andalous pointent à la 8e place de la Liga, à 24 points de leurs adversaires du jour.

Betis Séville vs FC Barcelone : à vous de placer un pari sur « Match et Buts » !