Espagne : un dirigeant du Barça s’en prend à Vidal

Transféré en provenance du Bayern Munich cet été, Arturo Vidal n’a été titulaire que deux fois en neuf matches disputés avec le Barça. Le joueur a semblé s’en plaindre en diffusant sur son compte Instagram des messages avec des émoticônes agacées, notamment après la victoire 4-2 contre Tottenham en Ligue des champions.

Seulement voilà, la sortie aussi discrète soit-elle de l’international chilien n’a pas échappé à Pep Segura, manager sportif de la section football du club catalan, qui l’a qualifiée de « manque de respect » envers ses partenaires.

« Un professionnel doit montrer du respect pour ses partenaires, pour le vestiaire et pour l’entraîneur même si les décisions prises ne sont pas celles attendues », a souligné Segura.

« Vidal sait qu’il s’est trompé et que c’est un manque de respect envers ses partenaires. Je suis sûr qu’il va corriger tout cela », a ajouté le dirigeant, disant voir dans ces messages un aspect positif, celui d’une « volonté personnelle très grande de jouer pour le FC Barcelone ».

Dans un vestiaire aussi concurrentiel qu’est celui du Barça, Vidal n’a joué que 176 minutes et n’a délivré qu’une seule passe décisive. Des statistiques ne semble pas convaincre son entraineur Ernesto Valverde, lui préférant régulièrement d’autres milieux de l’effectif comme le Croate Ivan Rakitic ou les Brésiliens Philippe Coutinho, Arthur et Rafinha.

Valverde a d’ailleurs tenté de dédramatiser l’affaire en assurant n’être pas au courant d’une quelconque frustration de la part de Vidal.

« Nous sommes une équipe », a prévenu le technicien samedi dernier. « Je ne sais pas ce que les joueurs peuvent publier sur les réseaux sociaux, mais moi, on ne m’a rien dit. Arturo est peut-être en colère à cause d’un accident domestique, qu’est-ce que je peux en savoir ? », a ironisé Valverde.

Après la trêve internationale, le FC Barcelone (2e de Liga, 15 pts) défiera au Camp Nou le Séville FC (1er, 16 pts) pour un choc au sommet du Championnat d’Espagne le samedi 20 octobre. Suivront ensuite deux autres affiches, le 24 octobre contre l’Inter Milan en Ligue des champions puis le 28 octobre face au Real Madrid pour le clasico de Liga.

Dominateur mais sans réussir à concrétiser, le FC Barcelone n’a pu faire mieux que match nul sur le terrain de Valence (1-1) dimanche lors de la 8e journée de Liga. Pire : les Catalans n’ont plus gagné en Championnat depuis mi-septembre et sont plus que jamais fragilisé sur la deuxième place. En face, tous les signaux sont au vert pour le Séville FC qui, contrairement aux Barcelonais, a mis le pied au plancher pour aligner 4 victoires de rang en Liga.

FC Barcelone vs Séville FC : à vous de placer un pari sur « Score Exact »