Foot/Confédérations – Le Chili, de l’allant, mais aussi des lacunes

La « Roja chilienne », l’équipe la plus âgée du tournoi, a montré de l’allant, mais aussi des lacunes au moment de conclure face au Cameroun (2-0).

Alors que la rencontre semblait se diriger vers un nul, Alexis Sanchez et Arturo Vidal ont sorti leur sélection de l’ornière. L’attaquant d’Arsenal, remplaçant au coup d’envoi en raison de pépins physiques, a délivré un centre au cordeau pour le milieu du Bayern, qui a catapulté de la tête la balle dans les filets (81e).

Dans le temps additionnel, Sanchez s’est échappé dans le dos de la défense camerounaise pour se présenter seul face à Fabrice Ondoa. S’il a perdu son duel, Eduardo Vargas a bien suivi pour inscrire le but du break (90e+2). Ce but, d’abord annulé par l’arbitre de ligne qui a signalé un hors-jeu, a été validé après intervention de l’assistance vidéo. Quelle ironie pour le joueur du club mexicain des Tigres qui avait vu son premier but (45e+1), invalidé par la vidéo !

Belle entrée en matière du Chili qui s’est adjugé provisoirement la première place du groupe B grâce à ce succès. Et en attendant l’issue du match Australie-Allemagne (lundi 19 juin), la « Roja » peut déjà se targuer d’avoir préservé ses filets. En sera-t-il toujours le cas lors du choc contre l’Allemagne ce jeudi ? A vous d’en juger en plaçant un pari sur « Match et Buts » !