FC Barcelone : Coutinho propulsé dans la lumière du Camp Nou

Le Brésilien Philippe Coutinho, plus discret que son ami Neymar, entre dans la lumière lundi lors de sa présentation en tant que nouvelle et coûteuse recrue du FC Barcelone, un club où il doit faire oublier son fantasque compatriote.

L’ancien milieu offensif de Liverpool, transféré pour 120 M EUR + 40 M EUR de bonus selon la presse, a changé de dimension en rejoignant samedi la Catalogne. Le voilà propulsé sur le podium mondial des footballeurs les plus onéreux, derrière deux joueurs du Paris SG, le Français Kylian Mbappé (180 M EUR) et, précisément, Neymar (222 M EUR).

Les destins des deux Brésiliens, amis depuis les catégories de jeunes de la « Seleçao », semblent intimement liés: c’est le départ retentissant de « Ney » à Paris en août dernier qui a précipité l’arrivée de « Phil » cet hiver, au terme de plusieurs mois de feuilleton.

Leurs trajectoires sont pourtant dissemblables, car si Neymar avait rejoint Barcelone en grande pompe en 2013, attirant 50.000 supporteurs pour l’acclamer au Camp Nou, Coutinho a pour sa part débuté en Europe dans un relatif anonymat, à l’Inter Milan, avant de gravir les échelons à Liverpool à partir de 2013.

Cette nature discrète, l’international brésilien (32 sélections) va devoir la forcer: il est devenu ce week-end le transfert le plus cher de l’histoire de la Liga, et par conséquent du Barça. Journalistes et supporteurs l’attendent de pied ferme lundi à la mi-journée pour ses premiers pas sous le maillot blaugrana.

 

– Effervescence –

« Supporters du Barça, je suis enfin arrivé. C’est un rêve devenu réalité! », a lancé Coutinho dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Selon le programme transmis par le club, après la visite médicale en matinée, la signature de son juteux contrat jusqu’en 2023 aura lieu à 12H30 (11H30 GMT), avant une présentation aux supporters sur la pelouse du stade à 13H45 et une conférence de presse à 14H30.

Coutinho a pu avoir un petit aperçu de l’effervescence médiatique en posant dimanche soir pour les photographes dans l’auditorium situé à côté du stade, revêtu pour la première fois d’un survêtement aux couleurs du Barça.

Le Camp Nou, le natif de Rio de Janeiro connaît déjà pour y avoir joué lorsqu’il était prêté une demi-saison à l’Espanyol, l’autre club de Barcelone. Il s’y était incliné 4-0, la faute à un quadruplé de Lionel Messi.

Désormais, Coutinho portera le même maillot que le quintuple Ballon d’Or argentin, l’avant-centre uruguayen Luis Suarez et le capitaine espagnol Andrés Iniesta.

« Je suis très heureux de pouvoir les côtoyer et de pouvoir apprendre d’eux, a dit le Brésilien. Je veux maintenant jouer ici, gagner des titres et rendre heureux les supporteurs. Voilà mes objectifs. »

 

– Lourde pression –

La pression s’annonce lourde sur les épaules du milieu offensif qui va devoir justifier le prix astronomique de son transfert, qui restera sans doute la plus grosse opération de ce mercato hivernal.

Mais son adaptation pourrait être facilitée car il connaît déjà l’international brésilien Paulinho et a côtoyé à Liverpool ce Suarez qui est le meilleur complice de Messi dans le vestiaire. « Evidemment, comme équipier et ami, je me sens très heureux parce que je crois que (Coutinho) va apporter beaucoup à l’équipe », l’a encensé l’Uruguayen dimanche.

Le fait que Coutinho soit arrivé blessé (cuisse) devrait retarder ses premiers pas en compétition, mais la presse évoque de possibles débuts dès le week-end prochain contre la Real Sociedad en Liga.

Ensuite, ce sera à l’entraîneur Ernesto Valverde de parvenir à intégrer ce milieu offensif polyvalent dans une équipe en pleine euphorie, invaincue et solidement installée en tête de la Liga.

« Nous allons attendre qu’il nous rejoigne et nous évaluerons tout cela. Mais bien évidemment, je ne pense pas le faire jouer gardien! », a plaisanté Valverde.

« De toute façon, les grands joueurs s’adaptent rapidement dans ce genre de circonstances », a-t-il ajouté.

C’est tout le défi de Coutinho : prouver que le costume de star lui sied à merveille.

La bande à Messi retrouvera un adversaire coriace, le Celta Vigo, ce jeudi en 8e de finale de la Coupe d’Espagne. Toujours invaincus cette saison, les Catalans ont mis le pied au plancher pour prendre les commandes du Championnat, à bonne distance – 16 points – du tenant du titre Real Madrid. En Coupe, les Catalans affichent un bilan de 2 victoires pour 1 match nul concédé jeudi face au Celta (1-1). Ce dernier a enchainé hier soir sur un très bon nul face aux Merengues de Zidane (2-2). Rien que ça !

FC Barcelone vs Celta Vigo : l’une et l’autre camp sont condamnés à la victoire pour passer au prochain tour. A vous de placer un pari sur « Résultat/But pour les 2 équipes ».