Coupe du Roi : l’Espanyol fait chuter le Barça 1-0 en quart aller

Les stars n’ont servi à rien : l’Espanyol Barcelone a remporté 1-0 le derby catalan face au FC Barcelone, mercredi, en quart de finale aller de la Coupe du Roi, infligeant au Barça sa première défaite depuis le mois d’août.

En fin de match (88e), Oscar Melendo a réceptionné dans la surface une passe en retrait de Marc Navarro pour ajuster Jasper Cillessen, marquant le seul but de la rencontre lors de laquelle Messi a raté un penalty.

Les joueurs alignés par l’entraîneur « blaugrana » Ernesto Valverde, mélange de titulaires et remplaçants, ont monopolisé le ballon et dominé la rencontre, mais les hommes d’Enrique Sanchez Flores l’ont emporté en poussant dans les dernières minutes, faisant exploser le stade de Cornellà-El Prat.

« Nous avons porté le poids du jeu, ils ont passé le match à nous attendre derrière et à tirer profit de leurs opportunités. Nous n’avons pas eu de réussite, ils ont eu de la réussite sur leur seule occasion », a déclaré à chaud Ernesto Valverde.

Car la différence entre les deux équipes était, sur le papier, abyssale : le Barça, largement premier du championnat, invaincu depuis août et qualifié pour les quarts en étrillant (1-1, 5-0) le Celta Vigo, contre le petit Espanyol, 14e de Liga et difficilement qualifié face à Levante (1-2, 2-0).

« Nous savions que ça arriverait un jour », a déclaré le milieu du Barça Sergio Busquets.

Fidèles à leur style de jeu, les « Blaugranas » ont monopolisé le ballon, ne laissant aux « Pericos » que des miettes, mais les rares occasions sont venues des remplaçants, comme Carles Aleña, débutant en équipe première, en fin de première période.

Parmi les tauliers de l’équipe, Paulinho est sorti en boitant peu après le retour des vestiaires. Messi, lui, s’est montré imprécis sur les nombreux coups de pied arrêtés concédés à son équipe par la défense rugueuse de l’Espanyol, et Luis Suarez, entré à l’heure de jeu, n’a pas pu débloquer la situation.

– L’Atlético compromet ses chances –

C’est une faute d’Esteban Granero sur Sergi Roberto dans la surface, à l’heure de jeu, qui aurait pu changer le cours de la rencontre: Messi tirait le penalty, à droite à ras de terre, et le portier « Perico » Diego Lopez déviait son tir dans une ambiance d’euphorie.

« Aujourd’hui, j’ai été victorieux », s’est-il réjoui au micro de beIn Sports.

De là, les Bleu et Blanc commençaient à se créer des occasions jusqu’à acculer le Barça dans son camp : Ivan Rakitic était même poussé à la faute contre Gerard Moreno qui partait seul au but.

Et c’est Oscar Melendo, formé à l’Espanyol, qui portait le coup fatal au FC Barcelone à la 88e minute.

Plus tôt, le premier choc de ces quarts a vu l’Atlético de Madrid compromettre ses chances d’atteindre le dernier carré de la Coupe du Roi en perdant 2-1 à domicile contre Séville, tandis que Valence s’est imposé 2-1 contre Alavés.

Jeudi, le Real Madrid, en plein marasme en Liga, est condamné à battre Leganés, afin de se remettre dans le sens de la marche à moins d’un mois de son huitième de finale aller en Ligue des champions face au PSG.

Les matches retour auront lieu du 23 au 25 janvier.

Les quarts de finale aller :

Atletico Madrid – Séville FC 1-2

Valence – Alavés 2-1

Espanyol Barcelone – FC Barcelone 1-0

Jeudi :

(21h30) Leganés – Real Madrid

Avant de recevoir le match retour jeudi prochain, le FC Barcelone tentera d’engranger de la confiance ce dimanche, sur la pelouse du Bétis Séville, en 20e journée de Liga. Toujours invaincu en Championnat, le Barça tient solidement les rênes du classement, nanti d’une avance confortable de 9 points sur son dauphin Atletico Madrid. En face, le Bétis (7e) a bien profité de la trêve pour se remettre en jambe. Facile vainqueur du FC Séville (5-3) lors du derby de la 18e journée, les Andalous ont enchainé lundi sur un deuxième succès face à Leganes (3-2).

Bétis Séville vs FC Barcelone : et si vous placiez un pari sur « Mi-temps/Fin de match » ?