Coupe de la Ligue : Nice-Monaco, l’affiche préférée de Super Mario

Monaco est prévenu : non seulement Mario Balotelli s’est métamorphosé en joueur d’équipe, mais il a déjà signé deux doublés à Nice devant l’ASM, avant le quart de finale de Coupe de la Ligue entre les deux équipes, mardi.

Le nouveau « Super Mario » est sorti. L’Italien (27 ans) atteint enfin l’âge de raison, après 10 ans dans le football professionnel. Il réalise sa meilleure saison statistique, avec 10 buts en championnat à mi-parcours (plus 5 buts en coupes), mais aussi dans le jeu.

Il a rarement été aussi collectif ni aussi engagé dans le boulot obscur de replacement. Et son talent de buteur ne s’est pas dilué dans ce nouvel état d’esprit plus collectif.

« Un investissement que je n’avais pas l’an dernier. Et j’en suis le premier heureux », a reconnu le buteur italien dans un entretien à la chaîne Sky Italia fin décembre.

Lucien Favre a déjà souligné ses progrès dans le pressing et mis en valeur la confiance du joueur. « Il anticipe vraiment bien et il surprend tout le monde », a dit l’entraîneur niçois après le dernier but de Balotelli, contre Bordeaux le 18 décembre (1-0). « S’il était dans la réaction, il ne ferait pas ça. Mais il sent les coups. Cette saison, il joue tous les matches, enfin presque tous », ajoutait le Suisse.

Après une première saison pleine de coups d’éclats mais aussi de coups de mou, « Balo » met tout le monde d’accord cette saison, sauf le sélectionneur italien, qui ne l’a pas rappelé et n’a pas qualifié la « Nazionale » pour le Mondial. Giampiero Ventura y a perdu son poste.

– « Un tueur devant le but » –

« J’avais quelques a priori avant de le connaître. En fait, c’est un super mec, dit son coéquipier Pierre Lees-Melou. Il a envie de faire partager son expérience. Certains ont essayé de l’enterrer dès le début mais il ne faut pas parler trop vite ».

« Il est à la fois égoïste et adorable. Il peut garder tous les ballons ou faire partager », explique l’arrière Arnaud Souquet avant d’insister sur la qualité première de Super Mario : « C’est un tueur devant le but ».

Certes, Balotelli râle toujours autant après les coups de sifflet justifiés ou pas (4 cartons jaunes, 1 rouge en L1). Mais il enchaîne plus et mieux les rencontres.

Il a porté son équipe lors de sa remontée de la 18e à la 6e place en marquant à chacun des quatre matches suivant le crash à domicile contre Lyon (5-0), tous gagnés.

Et quand il est absent, Nice cafouille de nouveau. Suspendu – les cartons… – à Lille avant la trêve (1-1), il a été ménagé samedi à Toulouse en 32e de finale et sans lui l’OGCN a été éliminé (1-0).

Il fait donc son retour contre l’ASM, qui a donc encaissé quatre buts de Balotelli en deux matches de L1 à l’Allianz Riviera, deux fois 4-0.

Monaco de son côté retrouve ses patrons en défense, Kamil Glik ou Djibril Sidibé, après un tour de repos en Coupe de France contre Moulins-Yzeure, club de 4e division (5-2). Mais le buteur Radamel Falcao reste lui au repos, pour un petit souci musculaire, a précisé son entraîneur, Leonardo Jardim.

Avant ce premier match de 2018, Super Mario a annoncé à la télévision italienne qu’il souhaitait rester à Nice lors de ce mercato. Il sera libre à la fin de la saison et pourrait repartir. S’il continue à briller en France, il ne manquera pas de propositions.

Nice-Monaco, la belle affiche de ces quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Après une belle série de 3 victoires et 1 match nul à Lille en L1 avant la trêve (1-1), Nice a finalement chuté en Coupe de France samedi dernier, sur la pelouse de Toulouse (1-0). En revanche, tous les signaux sont au vert pour Monaco qui, avec son large succès du week-end à Yzeure 2-5), en est désormais à 5 victoires de suite toutes compétitions confondues.

Nice vs Monaco : à vous de placer un pari sur « Résultat/But pour les 2 équipes » !